Contrôle des populations de taupes

Comprendre pour mieux traiter

  • Expertise du site infesté : 
    • Identification de l’origine de l’infestation 
    • Identification des points de pénétration 
    • Prise en compte des contraintes du site 
  • Protocole de mise en oeuvre du plan de gestion  

Protocole d’intervention détaillé

  • Travaux d’étanchéification du site
  • Traitement adapté aux points d’infestation en croisant les méthodes alternatives et biocide
  • Ré-interventions sur site (si besoin)  

La taupe est un petit mammifère insectivore qui a les yeux peu développés, d’où sa réputation d’aveugle, puisqu’elle vit sous terre dans des galeries. Elle cause de nombreux dégâts dans les plantations en coupant les racines sur son passage lorsqu’elle creuse sa galerie pour chercher des larves ou des vers.

On constate sa présence grâce aux taupinières (monceaux de terre) qu’elle fait en sortant de la terre, et aux dégâts que cela engendre : terre dans les foins ou ensilage, usure prématurée des outils de fauche ou tondeuse avec projection de pierre présentant des risques pour les personnes – animaux ou matériels ; et ce sans compter les côtés inesthétiques de ces monticules de terre dans un espace paysagé.

Sa régulation par piégeage ou gazage est une affaire de professionnel.

En savoir plus

Qu’est-ce qui attire les taupes ?

Les taupes vivent dans le sol et creusent des galeries à la recherche de larves et de vers pour se nourrir. Elles vivent la plupart du temps dans des galeries principales, souvent situées sur les côtés d’un terrain, au niveau des haies ou de la délimitation avec le terrain voisin. Puis, lorsqu’elles ne trouvent plus suffisamment de nourritures, elles vont creuser des galeries de chasse situées entre les galeries principales, en plein milieu d’un terrain, passant ainsi sous les pelouses ou les potagers. 

Comment se déroule une intervention ?

Il y a 2 manières de traiter les taupes : par piégeage ou par traitement chimique (gaz). Le traitement choisi dépendra notamment de la surface à traiter.

Pour une petite surface, la mise en place de pièges dans les galeries sera la solution la plus adaptée, mais prendra plus de temps que la méthode chimique. En effet, le technicien devra inspecter le terrain afin de trouver les galeries les plus récentes et d’y poser le piège. Cependant, cette technique ne s’applique pas à toutes les galeries (trop meubles, trop petites…).

Pour des surfaces plus importantes, l’option chimique sera retenue par le technicien Bioneo si les recommandations liées à l’utilisation de ce produit peuvent être appliquées : distance entre la zone de traitement et d’habitation, ou d’un point d’eau, supérieure à 5 m. Un gaz sera ainsi envoyé dans les galeries récentes où il se répandra sur 1 à 2 mètres. 

Le produit est actif durant 48h, aussi en cas de la présence d’animaux de compagnie notre technicien remettra la liste des recommandations et comportements à adopter durant les 48h après le traitement.

La réglementation en vigueur

 

L’utilisation des gaz à base de phosphine est uniquement possible par des entreprises disposant d’un agrément phytosanitaire délivré par les services du ministère de l’agriculture (SRAL). Le personnel technique utilisateur doit détenir un certiphyto (renouvelable tous les 5 ans) et un certificat d’opérateur gaz (renouvelable tous les 5 ans). L’utilisation est très encadrée. 

Traitement taupe au gaz
Technicienne traite une infestation de taupe avec un traitement chimique au gaz
Technicienne Bioneo se prépare pour le traitement chimique taupe